En avril 1888, à la demande instante du clergé genevois, une convention créant la société des Pompes Funèbres fut signée.


Avec la collaboration de Michel Fert et François Duparc, tous deux voituriers, Anselme Murith, alors sacristain de l’église Saint-Joseph, dirigea l’entreprise qui se constitua en société le 28 avril. Il fût secondé en 1913 par ses fils Paul et Auguste. Le 14 septembre 1898, c’est à Anselme, que revint la lourde tâche d’organiser le convoi funèbre de Sa Majesté l’Impératrice d’Autriche.


En 1919, à l’initiative de Paul Murith, la société A. MURITH SA, entreprise spéciale de Pompes Funèbres était créée. Sous sa direction, la société se développa dans les cantons de Fribourg avec son frère Auguste Murith et dans le Valais.


De 1960 à 1981, Henri Murith, fils d’Auguste, prit la direction. Avec lui se développa la fabrication des produits funéraires plus adaptés à la demande.


Aujourd’hui, la Société est dirigée par Jean Murith, fils d’Henri. Son action s’est portée sur la mise en valeur des espaces funéraires, à disposition des familles et sur le développement des soins de conservation (Thanatopraxie). Nous proposons aujourd’hui des services pour toutes les confessions et également l’organisation d’obsèques civiles.


Particulièrement attachés à l’humain, nous espérons apporter une pierre à l’édification de la chaîne d’entraide qui, du personnel soignant jusqu’aux administrations, assiste les familles en deuil.

La direction

Philippe, Jean et Jacques Murith

Les collaborateurs

Jean-Pierre Favario

Denis Mièvre

Jean-Michel Ravel